Accueil du site > Vivre à BEAUMONT-LÈS-VALENCE > VISITE > Visite commentée du village

Visite commentée du village

1 - Place du Rasset : Sur cette place se réunissaient tous les chefs de familles une fois par an afin d’élire le consul (maire). Autrefois plantée de mûriers, les feuilles étaient vendues aux enchères.

2 - Horloge à eau ou clepsydre, œuvre moderne dont le mécanisme a été réalisé par Serge Millet. Installée pour la première fois au quartier des Faures en 1977, vandalisée en 1983, démontée et restaurée par des artisans beaumontois, elle est installée sur la place en mai 1994. Graduée comme un cadran d’horloge en 12 heures.

3 - Le pont de l’Ecoutay. A l’origine il n’y avait que des planches pour traverser. Elles étaient très souvent emportées par les crues du "torrent".

4 - A l’emplacement du local des pompiers s’élevait le lavoir public. En 1891 la commune achète le terrain pour cette construction. Il a été démoli en 1975. A côté se trouvait la salle des fêtes construite en 1923 et démolie, elle aussi, en 1975.

5 - La mairie, ancien presbytère protestant, est achetée en 1913. Autrefois un arbre de la liberté s’élevait à ses côtés. Planté à la révolution comme dans beaucoup de villages, ce magnifique orme est abattu le 20 octobre 1963. Ses racines devenaient trop encombrantes et soulevaient l’édifice de la mairie. A ce moment là il dépassait la tour de plusieurs mètres...

6 - La poste occupe les locaux d’une ancienne école de garçon. Deux maisons attenantes sont achetées par la commune en 1874. En 1900 Jean Louis JANNOYER, ancien maire de Beaumont, lègue 6.000 Frs à la commune pour l’agrandissement du groupe scolaire du village et pour l’achat d’une cour pour les écoles de garçons conforme à celle des filles. La cour de l’école (parking actuel derrière la poste) est agrandie en 1904 avec une parcelle de terrain entourée de murs près de l’école communale de garçons En 1853 ce bâtiment appartenait à Jacques MONTOISON, soldat de Napoléon dont la pierre tombale se trouve au cimetière de Beaumont

7- La tour, ancienne porte d’accès du village, est restaurée en 1995. Sa construction remonte aux environs du XIV ème siècle. Elle est inscrite à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historique depuis le 16/10/1969. Sa démolition est votée en 1860 par le conseil municipal. Mais contrairement au vote, elle est restaurée. La tourelle sur le côté fait partie de cette restauration pour cacher les escaliers d’accès à la salle du premier étage. Elle a servi de mairie à la révolution

9- Le Chemin des Ecoliers se trouve sur l’ancien emplacement de la ligne de chemin de fer

10 - La Magnanerie, ancienne filature créée vers 1845 par la famille VEYRANNE. En 1865 la crise du ver à soie oblige la fermeture de la filature, mais le commerce des cocons continue. Un des fils utilise les locaux vides pour en faire une usine de conserve de truffes qui emploiera jusqu’à 30 employés. En 1820, 10.000 mûriers se trouvaient sur la commune, et bordaient tous les champs et les chemins.

11- La gare faisait partie du trajet Valence-Crest (27 km). Cette ligne est ouverte le 5 novembre 1906 et fermée le 1 octobre 1934. La commune rachète les terrains ayant appartenu à la compagnie des chemins de fer, le tablier métallique du pont sur l’Ecoutay (Chemin des Ecoliers) et les bâtiments de la gare pour 20.000 Frs en août 1941.

12 - École Mendès France Construite sur un ancien champ de foire de la commune, puis stade de foot pendant quelques années jusqu’en 1963, cette école est en activité depuis octobre 1966. Toutes les classes sont regroupées en un seul endroit alors qu’auparavant les écoles étaient dispersées dans divers bâtiments du village.

13 - Le Cadran solaire est une œuvre moderne conçue et réalisée en 1974 par Serge Millet, ingénieur beaumontois, dont la devise est « la liberté est une conquête » empruntée au titre d’un des livre de François Mitterrand. Le 23 mai 1976 sa réplique réduite est offerte à François Mitterrand lors de la Fête Fédérale.

14 - La piscine ouvrait ses bassins au public pour la première fois en 1964. Beaumont-lès-Valence a été le premier village de la plaine valentinoise à avoir sa piscine après Valence. (Actuellement fermée en attente de rénovations).

15 - La Rue des remparts : Comme son nom l’indique se situe sur les anciens remparts qui entouraient le village du moyen-âge.

16 - Au milieu de la place de la République se trouvait autrefois le four banal appartenant au seigneur de Beaumont (L’Évêque de Valence). D’une superficie de 80m², il a fonctionné au service du seigneur pendant de très longues années. Devenu impropre à tout usage pour cause de vétusté la commune l’achète aux derniers propriétaires pour le démolir afin d’élargir la voie publique en 1871.

17 - Place de l’ancien temple En haut de cette place se trouvait le temple qui fut rasé en 1686 après la Révocation de l’Edit de Nantes. Son emplacement a été déterminé avec l’évidement laissé sur le cadastre napoléonien de 1809 et sa position mentionnée sur le cadastre du XVIIème.

18 - Place de l’Evêché On peut remarquer l’escalier Renaissance du bâtiment appartenant aux Evêques de Valence, seigneur de Beaumont.

19 - Place Notre-Dame : Le cimetière catholique se trouvait en haut de la place coté Est de l’église autour du chœur de l’église, alors que le cimetière protestant lui, se situait au quartier des Auches.

20-21 - Le bâtiment Eglise-Temple Classé monument historique depuis 1914, l’église, construction du XIème siècle, a connu bien des malheurs. Mise à sac, pillée, brûlée, sa toiture effondrée, elle est restée de très longues années à l’abandon. Sa restauration importante commence en 1748 et lui donne l’aspect sous lequel on peut la voir aujourd’hui. Un mur de séparation construit en 1806 sépare la nef et le chœur pour devenir le temple et l’église, et en a fait un monument remarquable dans la région en réunissant le temple et l’église sous un même toit. L’ouverture du mur entre les 2 bâtiments a été inaugurée en avril 2008

22 - Place des fossés. Comme son nom l’indique, cet endroit se situait autrefois sur l’emplacement des fossés qui entouraient les fortifications.

Descendre par la rue centrale et la rue ancien hôtel de ville

23 - La Grande Rue : Beaucoup de villages possèdent leur "grande Rue". En général elles font partie des rues les plus étroites et des plus anciennes... La commune de Beaumont possède le bâtiment à l’angle de la rue de l’Ancien hôtel de ville. Acheté en 1853 c’est d’abord une école, avec une classe catholique et une classe protestante, puis la mairie jusqu’en 1913. Ensuite le bâtiment est transformé en bureau de poste de 1922 à 1967.